Close
On n'est pas dans le caca

On n’est pas dans le caca !

Parlons bien, parlons peu, et venons en au but. Parlons caca.
Tu as bien lu : C A C A.

Aujourd’hui, parce qu’on est timide et qu’on ne se connaît pas encore bien, on parle de celui qui ne se montre pas. Celui qui, si on ne s’en occupe pas vite fait, te fait te sentir, et ressembler à un camion poubelle de 33 tonnes : lourdeur, souplesse, réactivité… Bref, on se comprend. On parle constipation.

 

La constipation, c’est quoi ?

Pour faire simple, notre tuyauterie interne comporte, vers la fin, deux intestins : un grêle, et un gros.
L’intestin grêle est une super usine à absorption. Tout ce qui passe de bon est récupéré illico !
Le gros intestin, ou côlon, est une usine à déshydrater et compacter pour obtenir de beaux cacas tous chauds. Sauf que si ça traine un peu trop, on se retrouve avec des cacas tous secs qui ont du mal à migrer jusqu’à la porte de sortie. C’est la constipation.

En résumé, la constipation, c’est quand il y a des embouteillages de déchets dans le côlon. D’où l’effet camion poubelle.

Et comme en naturopathie, on fait en sorte de ne pas se transformer en bonbonne à déchets, je t’aide.

Bonne nouvelle ! Pas besoin d’aller affronter la pharmacienne avec un gros pull à capuche en chuchotant l’air gêné. Et même si l’idéal est de ne pas en avoir besoin, voici plein de solutions naturelles pour remédier à la constipation occasionnelle.
Mais avant de commencer, mettons les choses au clair, ces petits remèdes maison s’appliquent à la constipation occasionnelle seulement. En cas de constipation chronique, ou qui dure depuis trop longtemps, allez voir votre médecin !

 

Du caca de qualité !

De quoi est fait le caca ? Caca (ce qui sort) = ce qui entre – ce qui reste (absorbé)
La première cause de constipation est ce qui entre : l’alimentation. Ca ne te rappelle rien ? Une des grosses techniques de naturopathie, peut-être ? Si tu veux en savoir plus, c’est ici : Naturopathie, naturo-quoi ?

De l’eau !

de l'eau

Est-ce qu’il y a vraiment besoin d’une explication ? Pour lutter contre la déshydratation, fut-elle celle de nos excréments, il faut hydrater ! C’est comme quand on avale un jaune d’œuf un peu trop vite et qu’il se colle en dedans. Un bon verre d’eau et hop ! Ça passe. Enfin, l’effet est un peu moins rapide, mais l’idée est là.
De façon générale, on boit ! De l’eau ! Tous les jours. Si on parle de vivre d’amour et d’eau fraîche (et pas de café tiède), ce n’est pas pour rien.

Des fibres !

Mandarine

Un autre moyen d’accélérer le transit, c’est de mettre des fibres. Les fibres ne sont pas transformées ni absorbées lors de la digestion. On pourrait croire qu’elles ne servent à rien, et pourtant elles sont indispensables ! Leur rôle : augmenter le volume de caca et y retenir de l’eau pour faciliter son trajet vers la sortie. Alors à votre prochain steak patates, pensez à ajouter quelques haricots.
Ce qui est bien est avec les fibres, c’est qu’il y a l’embarras du choix ! Tous les légumes, tous les fruits. Il y en a forcément que tu aimes. Mention spéciale aux pruneaux en cas de gros besoin.

 

Un trajet optimisé !

Maintenant qu’on a vu comment améliorer la qualité de son caca, voyons comment optimiser son voyage.
Parenthèse anatomique : nos tuyaux ne sont pas comme des tuyaux de plomberie en plastique. Ils sont souples, ils bougent et ils sont emballés d’une super couche de muscle !
Petite image mentale pour comprendre le fonctionnement de tout ça. Est-ce que tu connais les Mr Freeze ? Non, pas le vilain de Batman, les glaçons chimiques très colorés en tube que les enfants des années 90 adoraient manger l’été. Imagine un Mr Freeze en fin de course. Il ne reste plus grand-chose, le tube est tout plié, le glaçon est tout cassé, et il y a des morceaux partout dans le tube. Comment faire sortir les glaçons ? Tu mets le tube tout droit, tu appuies avec ses mimines (du bon côté) et ça sort. Et tu peux manger. Voilà, c’est tout simple !

Du mouvement !

Et oui, on y revient, l’activité physique peut faire des miracles en cas de caca squatteur. On parle souvent de faire des abdos en cas de constipation. Mais ça peut parfois être un peu brutal, ou difficile à faire quand on s’est transformé en bonbonne. Dans ce cas, une simple marche, ou une course lente sont très efficaces.
Tu peux aussi te maser tout doucement le ventre. Attention, rappelle-toi le Mr Freeze, et pense à masser dans le sens de la tuyauterie pour pousser ton caca vers la sortie. C’est dans le sens des aiguilles d’une montre !

Un petit tabouret pour redresser la tuyauterie

Si tu n’as pas de petit tabouret, n’importe quelle petite poubelle ou n’importe quel petit seau feront l’affaire. L’essentiel est de surélever tes pieds quand tu es sur le trône. Ca permet de déplier des tuyaux et de faciliter le trajet vers la sortie. Une fois de plus, pense au Mr Freeze. Quand il est tout plié, tu peux pousser tout ce que tu veux avec tes mains, le glaçon ne sortira pas. Tandis que quand tu redresses le tube, il faut faire attention à ne pas trop pousser au risque de te retrouver avec un glaçon sur les pieds.

Voici une petite vidéo (en anglais) qui explique très bien l’intérêt du petit tabouret. Même si tu ne comprends pas l’anglais, tu comprendras le message :

La licorne a l’air d’aller mieux, n’est-ce pas ?

 

En cas de gros besoin, pour lutter contre la constipation occasionnelle

Rien ne marche ? Tu as attendu trop longtemps ? Passons aux choses sérieuses.

Mets de l’huile !

Première solution, une cuillère à soupe d’huile à jeun le matin.
Deux solutions, soit ça ressort direct par en haut, soit ça ressortira dans quelques heures par en bas.
Plus sérieusement, prends une huile que tu aimes. Inutile de d’infliger le supplice de l’huile de foie de morue si elle hérisse tes papilles, pas d’obligation. En général, on conseille l’huile d’olive.

 

Une infusion pas tout à fait mauve

mauve
Une fleur de mauve

La mauve est une fleur violette qui donne une infusion bleu ou vert fluo. Rien que pour voir ça, ça vaut le coup d’essayer !

Accessoirement, la mauve a des propriétés laxatives douces. L’effet arrive tranquillement au bout de quelques heures. Inutile d’en boire un litre, il suffit d’être patient.

Infusion de mauve
Infusion de mauve – 3 étapes

Tu vois comme c’est joli ? Et en plus, c’est rudement bon.

 

On met du lubrifiant avec le mucilage

Psyllium blond tout sec
Du psyllium blond tout sec

Le mucilage, c’est la couche toute glissante qui se crée autour de certaines graines quand on les fait tremper. Les graines de lin, par exemple.
Contre la constipation, le top c’est le psyllium blond. Ca se présente généralement en poudre ou en gélules. C’est l’arme à tout faire en matière fécale. Haha ! Constipation, diarrhée, rien ne lui résiste.

Si tu optes pour la poudre, ajoute-en une cuillère a café à un verre d’eau. Remue bien, et bois tout de suite. Ça gonflera dans tes tuyaux et te permettra de faire comme la licorne : caca. Sauf que ça sentira moins bon. Tu peux en prendre jusqu’à 3 fois par jour.

Psyllium blond - 3 étapes
Psyllium blond – 3 étapes

Attention, comme sur le vois sur le troisième verre, ne force pas sur la dose de psyllium, sinon ça devient solide. Mets plein d’eau et surtout, et bois ton verre tout de suite, sans attendre !

Avec l’habitude, et progressivement, tu pourra aller jusqu’à 3 cuillères à soupe (à vérifier sur ton paquet de psyllium blond) en fonction de l’effet recherché. Attention au surdosage ! La poudre de psyllium peut gonfler jusqu’à augmenter 50 fois son volume ! Je ne te fais pas de dessin.

Pour savoir comment t’y prendre pas à pas, clique ici !

 

La solution du guerrier !

Pour les grands guerriers des temps modernes, il existe une solution rapide, efficace, peu agressive pour ta flore intestinale. Ça s’appelle la douche rectale. Et c’est certainement la solution la moins prisée. Ben oui, c’est gênant de se planter un tube dans le trou des fesses.

Concrètement, comment ça marche ? Il te faut un bock à lavement. C’est un sac raccordé à un tuyau avec un embout et un petit robinet d’arrêt.

Bock à lavement
Bock à lavement

Comment faire ? On suit le mode d’emploi :
Etape n°1 : on branche tout ensemble, dans le bon sens et on ferme le robinet d’arrêt.
Etape n°2 : on met de l’eau dans le sac, on l’accroche à une poignée ou une serrure de porte, on place un bol en dessous et on ouvre le robinet pour évacuer tout l’air. Une fois tout l’air évacué, on ferme le robinet.
Etape n°3 : on se tartine d’huile le trou des fesses.
Etape n°4 : on s’allonge par terre et on se met la canule dans le trou des fesses et on ouvre le robinet
Etape n°5 : on fait couler 30 à 40 centilitre puis on ferme le robinet. Facile à mesurer, le sac est toujours gradué.
Etape n°6 : on enlève la canule pour libérer son trou des fesses et on va aux toilettes libérer sa tuyauterie.

4 thoughts on “On n’est pas dans le caca !

    1. Héhé ! Cette vidéo m’a valu un bon fou rire la première fois 🙂 Cette histoire de glace et de licorne fait très bien passer le message !
      Bon, par contre, je ne verrai plus jamais les glaces de la même façon !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.