Close
Jour de lessive

Et le linge dans tout ça ? Jour de lessive !

Tu fais attention à ce que tu manges. Tu fais attention à ce que tu bois. Tu fais attention à ce avec quoi tu te tartines. Tu fais attention aux produits ménagers que tu respires. Mais fais-tu attention à l’entretien de ces petites choses que tu poses sur toi ? Et oui, et le linge, dans tout ça ? Parlons lessive.

A moins d’avoir posé tes pénates dans un camps de nudiste, le habits tu en portes souvent. A même ta peau.
Je ne te propose pas de refaire ta garde robe avec des nippes écolo, simplement à t’occuper de celles que tu as déjà. Celles que tu aimes, celles qui te vont. Celles que tu portes aujourd’hui et que tu porteras demain.

 

Pourquoi mettre à la porte ton bidon de lessive adoucissante classique ?

Le problème principal avec la lessive, c’est qu’on ne sait pas de quoi elle est faite. Sur l’étiquette, pas d’ingrédients, juste des petits logos flippants. Ce qu’on connaît tous par contre, ce sont la fâcheuse tendance de la lessive à encrasser le filtre de la machine à laver, et sa nature multiple. Chaque bidon est spécifique, et à moins de s’habiller toujours de le même façon, on a vite une multiplicité de bidons dans le placard. Une belle collection de bidons.

Entrons dans nos bidons et intéressons-nous à la composition méconnue de leurs contenu. Un ingrédient certain : les tensioactifs. Les tensioactifs, il en existe plusieurs sortes, plus ou moins agressifs. Leur rôle principal : mousser et décoller le gras. En bref, ça nettoie. C’est très pratique pour laver, y compris les habits. Les tensioactifs de synthèse (non naturels) sont issus de la pétrochimie. C’est-à-dire que ce sont des dérivés de pétrole. Ils peuvent être irritants, allergisants, et parfois perturbateurs endocriniens. Ce sont les tensioactifs les moins chers, ceux qu’on ne met pas sur sa peau, ceux qu’on utilise pour laver sa maison, ou son linge par exemple.

La mer qu'on voit danser
La mer qu’on voit danser

En plus de leur effet pas très rigolo sur notre peau, ces tensioactifs rejetés en grande quantité dans nos canalisations partent en voyage découvrir nos plus beaux paysages. Et comme ils ne sont pas biodégradables, ils voyagent longtemps. Et loin. Et ils font beaucoup de dégâts. Autant nos frusques ont besoin de lavage de temps en temps, autant les écosystèmes, un peu moins. Tu vois où je veux en venir ?

Nos bidons de lessives et d’adoucissant contiennent aussi plein de parfums. Beaucoup de parfums. Et des tas d’autres molécules chimiques non identifiées sur les étiquettes. Si tu n’y es pas allergique, sacré veinard, tant mieux pour toi ! Mais, juste un instant. Tu fais attention à ce que tu poses sur ta peau. Tu fais attention à tes produits cosmétiques. Tu privilégie les produits naturels, les produits sains. Tes habits, eux aussi, sont sur ta peau… Tu vois où je veux en venir ?

Tout ça ne t’a pas convaincu ? Un autre argument. La lessive, ça coûte un bras, ça pèse une tonne, il faut trop souvent en acheter, et ça prend trop de place dans les placards. Si tu veux faire des économies et libérer de l’espace, c’est par ici !

 

Des solutions plus sympathiques

La solution de facilité : la lessive écologique

Tu n’as ni le temps ni l’envie de changer tes habitudes ? Qu’à cela ne tienne, il te suffit de choisir un bidon écologique. Toutes les boutiques bio proposent de la lessive toute faite, la plupart des grandes surfaces aussi. L’avantage de cette lessive par rapport à la précédente, c’est qu’elle contient des tensioactifs naturels plus doux et des composés naturels moins toxiques pour l’environnement. Et, sauf allergie, moins agressifs à fleur de peau.

La solution qui fait du bruit : les boules de lavage

Boule de lavage
Boule de lavage

Tu aimes les rythmes endiablés, tu as tendance à oublier de faire les courses ? Les boules de lavage sont faites pour toi. Ces balles, ce sont des maracas sans manche, de la taille d’une belle orange. L’extérieur est en plastique et plein de petits trous, l’intérieur est truffé de petites billes de céramique. Une boule de lavage peut durer des années ! Aucun produit toxique, risque zéro d’allergie, risque zéro de pollution. Certains septiques lèvent le ton contre leur efficacité. A bon entendeur, après plusieurs années de tests, mon linge est toujours propre.

 

La solution à la noix : les noix de lavage

Noix de lavage
Noix de lavage

Les noix de lavage sont des petites noix rondes avec de la saponine en dedans. Pour la lessive, on utilise les coques. C’est très facile d’utilisation, tu mets 3 ou 4 coques cassées dans une chaussette ou dans un petit sachet en coton. Tu jettes ça dans le tambour avec ton linge et hop ! C’est important de casser et d’ouvrir les coques pour libérer leur surface interne qui contient la saponine. Inutile d’en faire des miettes, ça ne sert à rien et ça limite grandement leur longévité. Globalement, les noix de lavage sont efficaces de 2 à 4 fois à 40°, 1 ou 2 au-delà. Pour savoir si tes noix de lavage sont encore utilisables, c’est facile. Si elles sont dures, tu peux y aller. Si elles sont molles, poubelle !

Trucs à la noix :

  • Si tu aimes les bonnes odeurs, ou que tes habits puent, quand tu reviens de festival par exemple, ajoute une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium dans le tambour de ton lave-linge.
    Et si tu es festivalier, pense à préparer ton kit de survie du festivalier vert !
  • Si tu aimes que ton linge soit parfumé, tu peux mettre 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle sur ta chaussette à noix.
  • Si ton linge est blanc, pense à ajouter une cuillère à soupe de percarbonate de sodium dans le tambour de ton lave-linge. Et lave à 40° minimum. En dessous, le percarbonate n’est pas efficace.

 

La solution du petit chimiste : Lessive écolo faite maison

Petit chimiste
Petit chimiste

La toile grouille de recettes de lessive faite maison, entre le savon de Marseille bouilli, la décoction de lierre et la cendre de cheminée, ce ne sont pas les recettes qui manquent. Ne les ayant jamais essayées moi-même, difficile de te les vendre. Tout ce que je peux te dire, c’est que certains ne jurent que par ça, ça doit donc être efficace !

Voilà, tu sais comment laver ton linge ! A toi de tester tout ça.
La préférence d’Hélico vert balance entre boule et noix de lavages.

 

 

Tu souhaites en savoir un peu plus sur les tensioactifs ? http://www.encyclo-ecolo.com/Tensioactifs
Tu es un apprenti chimiste et tu cherches des recettes de lessive faite maison ? http://www.grands-meres.net
Photo principale © Photos Libres

3 thoughts on “Et le linge dans tout ça ? Jour de lessive !

  1. Bonjour Aude,
    Tu trouves les noix de lavage en boutique bio ou sur internet (greenweez, aroma-zone). Elles sont souvent dans des gros sacs en tissus, avec les lessives.
    Le bicarbonate de sodium, il y en a en boutique bio et en grandes surfaces. Pour la lessive, tu peux prendre un bicarbonate de sodium technique ou de cuisine. C’est plus facile à trouver et les contenants sont plus importants. Un sac peut te durer très longtemps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.