Hellfest

Festival estival : kit de survie du festivalier vert

La saison des festivals estivaux a commencé. Tu as ton billet, ta tente, ton duvet, ton approvisionnement solide et liquide. Mais as-tu pensé à tout ? Je t’aide à compléter ton sac de petits trucs qui te faciliteront le festival.

 

Dans ta trousse à pharmacie

Voici des petits trucs intéressants à avoir sous la main en festival. Pas besoin de tout apporter. Certains font double usage. Je te les présente tous pour te permettre de choisir ceux que tu préfères.

 

Un petit pot de baume du tigre
(ou un petit flacon d’huile végétale d’arnica)

Baume du tigre rouge
Baume du tigre rouge

Qui dit festival dit musique. Qui dit musique dit headbang et danse acrobatique.
Qui dit festival dit aussi camping. Qui dit headbang + danse + camping dit aussi muscles raides et douloureux.
Qu’à cela ne tienne, ton bonheur est dans un petit pot. Le petit pot de baume du tigre. Et c’est reparti pour une journée de folie !

Le baume du tigre est un petit onguent rouge ou blanc qui sent fort le camphre. Il existe aussi en version liquide bien moins pratique en festival et en camping. Tu peux l’utiliser si tu as plus de 6 ans et que tu n’es pas une femme enceinte.

Il contient les ingrédients suivants :

  • camphre : analgésique, anti-inflammatoire, bénéfique pour les voies respiratoires
  • menthol : antiseptique et analgésique
  • huile essentielle de menthe : soulage les douleurs musculaires et les maux de tête, bénéfique pour les voies respiratoires
  • huile essentielle de clou de girofles : anti-inflammatoire et favorise la circulation sanguine
  • + pour le baume du tigre rouge : huile essentielle de cajeput : antiseptique
  • + pour le baume du tigre blanc : huile essentielle d’eucalyptus : bénéfique pour tes poumons et ta respiration

Globalement, le baume du tigre rouge est préférable pour soulager les douleurs musculaires. Et le baume du tigre blanc pour les maux de tête, rhumes, piqûres et autres gratouilles. Si tu le peux, choisis ton baume du tigre en fonction de la météo prévue. Sinon, prends celui que tu as dans ton placard, les deux sont très efficaces.

En alternative au baume du tigre, tu peux aussi apporter un petit flacon d’huile végétale d’arnica. Un bon massage à l’huile d’arnica fait des miracles sur les muscles tendus et les courbatures. C’est juste un peu moins efficace en cas de contracture. Dans ce cas, si tu as un ami ostéopathe ou kiné sous la main, ça peut être intéressant de faire une petite place pour sa tente dans ton campement.

 

Un petit flacon d’huile essentielle de menthe poivrée

Menthe poivrée
Menthe poivrée

Tu as mal à la tête ou aux cheveux le matin au réveil ? Tu as trop mangé de frites trop grasses et de sandwiches trop riches et ton estomac te le fait sentir ? L’huile essentielle de menthe poivrée te remet sur pieds en deux temps trois mouvements.

La menthe poivrée pour les maux de tête :

  1. Ouvre ton flacon d’huile essentielle
  2. Mets-en une goutte sur tes doigts
  3. Passe tes doigts sur tes tempes et le haut de ton front.

La menthe poivrée pour l’estomac explosif :

  1. Ouvre ton flacon d’huile essentielle
  2. Mets-en une goutte sur ta main
  3. Lape la goutte (attention, ça fait froid à la langue)

Pense bien à choisir ton huile essentielle bio et chémotypée ou HEBBD.
Et entre nous, et tu n’es pas obligé de suivre mon conseil, si quelque chose ne t’a pas réussi hier, évite de réitérer aujourd’hui. Il existe de bons stands de cuisine pleins de recettes saines, de sorbet maison tous doux, et les stands de bière vendent aussi de l’eau. Voilà, voilà. Tu fais ce que tu veux, hein !

 

Quelques kiwis
(ou du café, ou un petit pot de psyllium blond)

Kiwi
Kiwi

Puisqu’on parle ingurgitation de nourriture, parlons aussi évacuation. Les toilettes du camping te font mal au cerveau et ton sphincter fait un blocage ? Ça serait dommage de gâcher ton festival en devenant une bonbonne à caca. Pour évacuer tout ça, pense à apporter des kiwis ou un petit pot de psyllium blond. Les deux ont la capacité de favoriser ton transit intestinal.

Une petite salade de kiwi a jeun, et c’est l’évacuation assurée en cours de journée. Ne t’en fais pas, tu n’auras pas besoin de piquer un sprint ni de doubler tout le monde dans la file d’attente des toilettes. Tu sentiras juste qu’il faut y aller, et tu pourras patienter le temps nécessaire sans te tortiller ni faire la danse de la pluie.

Si tu optes pour le psyllium, je t’apprends à le préparer dans cet article : le psyllium blond, pas à pas.

Éventuellement, si tu n’aimes pas les kiwis, que tu n’as pas de psyllium, et que tu aimes le café, tu peux aussi prendre du café. Bois-le de préférence en dehors des repas.

Et bien sûr, à partir de maintenant, mange plus de légumes et de fruits.
Pour en savoir plus et lutter contre la constipation hors festival, c’est ici : On n’est pas dans le caca.

 

Une petite boite d’argile blanche ou verte

Argile verte ultra-ventilée
Argile verte ultra-ventilée

Encore un petit coup de caca ? La constipation, toi, tu aimerais bien. Ton problème à toi, c’est le contraire. Tu as abusé des plats épicés du stand indien et ton derrière brûle plus que le coup de soleil sur ton nez ? Tu crains de passer ton festival à empuantir les toilettes sèches. J’ai aussi une solution pour toi.

L’arme ultime contre la diarrhée, c’est l’argile. Choisis-la blanche ou verte de préférence.

Voici comment t’y prendre :

  1. Plonge dans ta boite d’argile en poudre et prends la quantité qui tient dans le creux de ta main.
  2. Verse cette poignée d’argile dans un gobelet
  3. Rempli ton gobelet d’eau à température ambiante (évite l’eau glacée qui aggraverait ton état)
  4. Laisse poser au moins 10 minutes
  5. Mélange et bois tout.

Ça a un goût de terre douce. En général une prise suffit. Si ça ne suffit pas, recommence le lendemain. Et bien sûr, privilégie une alimentation et des boissons légères pour tes intestins jusqu’à ce que ça aille mieux.

 

Un petit pot de beurre de karité

Beurre de karité
Beurre de karité

Puisque tu as un coup de soleil sur ton nez, je te conseille le beurre de karité. C’est un baume gras à réchauffer dans tes mains avant de masser longuement sur les zones douloureuses. Il est aussi intéressant sur les courbatures.

Le beurre de karité est très riche. Tu peux aussi le masser sur toutes tes zones de peau un peu sèches : mains, pieds, visage, lèvres, partout.

Fais bien attention quand tu choisis ton beurre de karité à en prendre un de bonne qualité. Pour ça, choisis-le bio, naturel, et non raffiné. Celui de la photo est raffiné.

Pour être sûr de la qualité de ton beurre de karité, ouvre le pot. Si ton beurre de karité est blanc et/ou grumeleux, c’est qu’il est raffiné. S’il est brut et de bonne qualité, plein de vitamines et d’acides gras non transformés, il a une couleur beige et une odeur marquée.

 

Un petit pot de sel marin non raffiné

Sel marin non raffiné
Sel marin non raffiné

Tu t’es fait mal et tu as oublié d’apporter du savon pour nettoyer ta plaie ? Ce n’est pas malin, mais ce n’est pas grave. En attendant de trouver un instant pour aller faire un tour à la supérette du coin, tu peux nettoyer ta plaie avec les moyens du bord et du sel marin.

Le sel comme désinfectant, c’est facile et rapide :

  1. Mets une petite poignée de sel marin dans un gobelet d’eau. Si tu peux utiliser de l’eau chaude, c’est mieux, mais ce n’est pas obligé. Mélange bien pour que tous les grains de sel soient dissous.
  2. Après avoir enlevé tous les corps étrangers de ta plaie, rince la très soigneusement avec ton eau salée.
  3. Si besoin, mets un pansement ou un linge propre par-dessus pour protéger ta plaie des éléments.

Evidemment, ce conseil est valable pour les petits bobos. Si tu est tombé dans la poubelle à bouteilles de bière suite à un pari risqué, dirige-toi tout de suite vers le stand des premiers secours !

 

Le sel marin peut aussi te servir en cas de gingivite. Ou si tu as oublié ton dentifrice.

Le sel pour te brosser les dents :
Verse un peu de sel marin dans un petit verre d’eau. Mélange bien. Trempe ta brosse et lave-toi les dents avec. Pense à tremper régulièrement ta brosse à dents dans l’eau salée pour un lavage efficace.

Le sel en bains de bouche :
Contre les gingivites et diverses petites plaies des gencives, Utilise cette eau salée en bain de bouche. Dans l’idéal, garde le 2 minutes en bouche. Plus si tu le peux.

Et si tu as mal à la gorge ou le fond du nez pris, tu peux aussi te gargariser doucement avec.

 

Un petit pot de bicarbonate de sodium ultra-fin

Bicarbonate de sodium ultra-fin
Bicarbonate de sodium ultra-fin

Tu aimes sentir bon, mais ça te casse les pieds d’emmener un flacon de déodorant ? Pas de souci, apporte une petite boite de bicarbonate de sodium ultra-fin. Ça sert à plein de choses !

Le bicarbonate de sodium comme déodorant :
Humidifie tes aisselles et frotte un peu de poudre de bicarbonate sur la zone humidifiée. Tu sentiras bon toute la journée.

Le bicarbonate a la propriété de limiter la transpiration et d’empêcher le développement des bactéries qui font sentir mauvais.

 

Le bicarbonate de sodium pour bien digérer :
Tu as trop mangé et tu n’as pas d’huile essentielle de menthe ? Le bicarbonate va sauver ton estomac et ta soirée devant les mainstages. Comment faire ? Facile : un verre d’eau et une cuillère de bicarbonate de sodium. Mélange bien, et bois cul sec. Si tu comptes faire un concours d’éructations, c’est le moment. Tu es parti pour 5 à 10 minutes glorieuses. Ensuite, tu iras mieux.

 

Le bicarbonate de sodium pour tes dents :
Si tes gencives se mettent à gonfler violemment ou que tu as oublié de brosser tes dents depuis deux jours, le bicarbonate est ton ami. Plusieurs solutions se présentent à toi.
Tu as pensé à apporter du dentifrice ? Saupoudre du bicarbonate de sodium sur le dentifrice sur ta brosse à dents puis brosse toi les dents normalement.
Si ton dentifrice s’est perdu dans le fond de ta tente ou qu’il ne t’a pas accompagné en festival, tu peux soit saupoudrer directement le bicarbonate sur ta brosse à dents humidifiée, soit verser un peu de bicarbonate de sodium dans ton verre d’eau salée et te brosser les dents avec.
Attention, le bicarbonate de sodium est plus abrasif qu’un dentifrice classique. Évite de te brosser trop souvent les dents avec. Idéalement, une ou deux fois par semaine suffisent amplement.

 

Petit tableau récapitulatif

Bains de bouche Sel marin
Brossage de dents Sel marin
Bicarbonate de sodium ultrafin
Constipation Kiwi
Café
Psyllium blond
Déodorant Bicarbonate de sodium ultrafin
Diarrhée Argile blanche ou verte
Digestion difficile Huile essentielle de menthe poivrée
Bicarbonate de sodium ultrafin
Douleurs musculaires Baume du tigre rouge ou blanc
Huile végétale d’arnica
Beurre de karité
Maux de tête Huile essentielle de menthe poivrée
Baume du tigre blanc
Nettoyage des plaies Sel marin
Peau sèche et coups de soleil Beurre de karité

 

Et le matériel indispensable en festival

Un grand foulard carré multi-usage

Le grand foulard carré est le seul habit à ne pas oublier dans ton sac à dos. S’il fait chaud, il te sert de pagne ou de protection pour ta tête. S’il fait froid, tu l’enroules autour de ton cou pour rester bien au chaud.

 

Si tu es une fille : un pisse-debout

Pisse-debout
Pisse-debout

Tu n’aimes pas l’idée de poser tes fesses plus que nécessaire sur les toilettes du festival ? Tu en as assez de faire la queue 10 minutes à chaque envie pressante ? Tu te fiches un peu de mettre mal à l’aise toute une brochette d’hommes aux pissotières ? Le pisse-debout est fait pour toi.

Le pisse-debout est un petit ustensile jetable ou lavable qui te permet, comme son nom l’indique, de faire pipi comme les garçons : debout.

Voici comment procéder :

  1. Prends ton courage à deux mains et rejoins les pissotières avec le sourire et sans regarder les hommes qui t’entourent. Un peu de respect, non mais !
  2. Ouvre ta braguette ou lève ta jupe, baisse ta culotte et glisse le pisse-debout dans ton entrejambe. Maintiens-le bien pour éviter les fuites. Ne t’en fais pas, c’est vendu avec un mode d’emploi.
  3. Fais pipi en essayant de bien viser. En un instant, tu vas découvrir pourquoi autant d’hommes font pipi à côté des toilettes et tu vas compatir.
  4. Essuie toi comme tu peux avec un mouchoir.
  5. Si tu utilises un pisse-debout lavable, rince-le et range-le.
    Par précautions, apporte une petite bouteille d’eau, il n’y a pas toujours de robinet accessible.

 

Une paire de bouchons d’oreilles réutilisable

Pour profiter pleinement de ton festival préféré tout en préservant tes tympans et tes capacités auditives futures, il est INDISPENSABLE de te munir de bouchons d’oreilles. Tu peux les trouver en pharmacie, dans les studios de répétitions, sur internet (par exemple ici : Audilo), dans toutes les salles de concert, et sur les points protection auditive présents dans tous les festivals. Il en existe des tas de sortes à des tas de prix. Tu as l’embarras du choix. D’expérience, pour 5 à 15 €, tu peux en avoir une paire tout à fait correcte.

Pense à en choisir une paire qui ne dépasse pas trop de tes oreilles pour pouvoir dormir avec dans le camping sans être gêné par tes voisins de campement.

 

Voilà, c’est parti. Tu connais tous les petits trucs et astuces du festivalier vert !
A toi de choisir ceux qui te conviennent dans cette liste. Et surtout, n’hésite pas à me faire un retour en commentaire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *